Des retouches graphiques et des traces d’applications tierces dans Google Now (version 4.1)

La mise à jour 4.1 de l’application Google (alias Google Now) est en cours de déploiement. Il est donc plus que l’heure de revenir sur ce qu’elle apporte.

Majoritairement, il s’agit de modifications visuelles. Mais quelques nouveautés fonctionnelles pourraient aussi bientôt voir le jour.

Cartes Now dans les paramètres

Les paramètres ont un petit peu évolués. Tout d’abord, l’écran d’activation de Google Now et de gestion des notifications apparaît dans les paramètres sous le nom « Cartes Now ». Cette écran permet aussi de supprimer les préférences associées aux cartes et de gérer l’historique des cartes disponibles en ligne sur :
https://history.google.com/history/now

Cette page web est toute neuve. Elle ne fait que lister les cartes affichées sur vos appareils. En soi c’est presque inutile, mais c’est un pas de plus de la part de Google pour apporter Google Now sur navigateur. Non ?


Une petite modification a été effectuée sur l’utilisation de OK Google à partir de l’écran de verrouillage. Si l’option « Résultats personnalisés » est activée, des interactions d’appels, d’envoies de SMS, d’accès aux contacts ainsi que d’autres informations sensibles pourront être utilisés par des utilisateurs peut-être malveillants. Attention donc à bien gérer vos options même si cette case est décochée par défaut.

Quelques retouches graphiques

Google fonctionne généralement par itérations et, avec cette version 4.1, la firme au moteur de recherche s’offre encore quelques retouches graphiques mineures.

Le visuel de saisie vocale du clavier est revenu pour coller au code couleurs de Android 5.0. Terminé le noir. Place au blanc, gris et vert. Simple et joli.

Lors de recherches, la barre horizontale du type de recherche évolue. Le rouge n’est plus présent et la couleur d’accentuation devient le noir.


Sur le Google Now Launcher, l’indicateur de position de page passe de points gris accentués en blanc à des points totalement blancs avec celui sélectionné plus épais. C’est un petit détail mais sur des écrans que l’on regarde des dizaines de fois par jours, ça joue.

L’autre évolution du lanceur est l’animation d’ouverture d’application. Précédemment, lorsque l’utilisateur cliquait sur l’icône, son ombre devenait plus intense. Dorénavant l’icône aura le droit à une transparence blanche très marquée. Pour les appareils peu performants, les utilisateurs verront mieux qu’ils ont appuyé.

Enfin, les cartes de météo et de cours de la bourse ont un peu bougé :

Des signes d’intégration d’applications tierces ?

Sous deux formes, le site Android Police a réussi à trouver des traces d’intégration d’applications tierces.

Tout d’abord, des images de plusieurs réseaux sociaux/professionnels ont été découvertes. Blogger, Facebook, Instagram, LinkedIn, Pinterest, Tumblr et Twitter. Préfixés par « ic_post_ », ces images pourraient être un signe annonciateur : le signe de la possible de publier avec l’application Google et probablement avec la voix. Pourquoi pas ?

Des guides d’affichages ont aussi été découverts au nombre de cinq, chacun avec sa couleur et son icône. Les spéculations annoncent l’ouverture tant attendue des cartes Google Now pour les applications tierces — qu’elles soient des partenaires bien ciblés ou des applications lambdas. En tout cas, il y a très peu d’indices et rien d’officiel.

Enfin, pour terminer avec ce que Android Police a découvert, Google pourrait vous lire à haute voix vos notifications. Votre mobile vous parlera, oui. En tout cas si vous activez l’option. Mais rien n’est fait encore même si en voiture cela aurait une utilité évidente.